Melotte-gembloux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Melotte-gembloux

Message  JKA le Sam 10 Jan - 12:19

L’entreprise a été fondée à la fin du XIX° siècle par Alfred et Jules Mélotte, petits-fils d’un constructeur de moulins à vent, et fils d’un constructeur artisanal de machines agricoles, dont des batteuses à céréales.
Tous deux poussés par leur esprit inventif et leurs convictions, ils décidèrent d’améliorer les fonctions et de rationaliser la fabrication de machines agricoles.

Jules Mélotte est un industriel belge (1858-1919). Né dans une période où se réalisent les premiers progrès en matière d’écrémage mécanique (1877). Il s'intéressa de près au matériel agricole et tout spécialement à l’écrémeuse centrifuge.

Il comprit l’importance à la fois technique et économique de son brevet déposé en 1888, commercialisé à partir de 1890 Il tenta de l'améliorer. L’atelier de Gembloux devient une usine. La production s’étend aux barattes, cruches, installations de traite mécanique. Il y a en 1927, 1.400 ouvriers dans l’usine. 900 personnes commercialisent le matériel Mélotte dans le monde.
Au début, comme souvent à l’époque, c’est grâce à leur ingéniosité que des artisans ont conçu les améliorations qui les ont conduits à la renommée internationale. Au départ les « Mélotte » ont travaillé à l’amélioration des écrémeuses puis des charrues (double Brabant).
Sur le site de Remicourt 1200 ouvriers étaient occupés (plus que la population locale). les jeunes frères Mélotte y ont produit quelques charrues jusqu'en ...1891. A cette époque , l'écrémeuse Melotte commence à être bien connue au-delà des frontières belges à tel point que l'usine va être entièrement dédiée à cette production. Elle connaît d'ailleurs un développement très rapide et occupe bientôt plus de 1000 personnes.
En 1891 donc, les autres activités -essentiellement alors la production de charrues- sont transférées à Gembloux. Les début de Gembloux sont très modestes, seulement quelques ouvriers, mais ici aussi le succès est au rendez-vous et l'usine se développe de façon importante.
Mélotte exporte beaucoup, tant des écrémeuses que des charrues. Pour éviter de payer d'importants droits de douane, il est alors décidé de créer une usine en France, et plus précisément à Givet. Voilà qui explique que des charrues Mélotte se trouvant en France soit estampillées "Melotte Givet".
L’usine Mélotte, vers 1910, était la plus productive d’Europe.

La localisation à Gembloux ne se fait pas par hasard puisque cette petite ville est le siège des Facultés agronomiques de Gembloux qui attirent des étudiants du monde entier encore aujourd'hui et qui jouent un rôle important dans le développement de l'agriculture de la Wallonie. C'est à Gembloux également qu'est situé le siège de la Fédération wallonne de l'agriculture qui regroupe les syndicats paysans wallons.

Vers 1970, l’usine Mélotte cessa de produire des écrémeuses et développa le matériel de traite. En 1974, "Ecrémeuses Mélotte" s'associe au groupe Gascoigne pour former une des entreprises les plus solides dans la fabrication de tout ce qui concerne la traite mécanique. La S.A. Gascoigne-Mélotte introduit ensuite l’électronique à la ferme. Son impact sur Remicourt et sa région reste important.

Charrues


Document de 1917


Arracheuse de pomme de terre de 1926


Publicité de 1938


Ecuson

JKA
Admin

Messages : 275
Date d'inscription : 09/06/2008
Age : 35
Localisation : Elliant (29)

Voir le profil de l'utilisateur http://tractionchevaline.forum-actif.info

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum